VOTE | 39 fans

#102 : La nouvelle maison

 

Photos

Endora est fâchée lorsque sa fille, Samantha, refuse d'utiliser ses pouvoirs magiques pour entreprendre les tâches ménagères quotidiennes...

 

Popularité


5 - 1 vote

Titre VO
"Be It Ever so Mortgaged"

Titre VF
La nouvelle maison

Première diffusion
24.09.1964

Plus de détails

Réalisateur : William Asher

Scénariste : Barbara Avedon

Samantha a du mal à préparer le petit déjeuner. Et lorsque Jean-Pierre descend, elle utilise ses talents de sorcière.

Endora est en train de lire son journal et décide d'aider sa fille à préparer un gâteau avec ses dons, mais celle-ci remet aussitôt le gâteau original en disant qu'elle ne veut pas servir à son mari un gâteau ensorcelé. Endora pense qu'elle a tout raté dans l'éducation de sa fille, mais Samantha lui dit le contraire car cela lui a permis de se marier avec l'homme qu'elle aime. Endora est écoeurée et critique les manières des hommes mortels qui réduisent leurs femmes en esclavage, Samantha lui répond que Jean-Pierre n'est pas comme ça et Endora ajoute que "machin chose" est comme les autres. Samantha lui répond qu'il s'appelle Jean-Pierre et qu'elle ne peut pas le juger puisqu'elle ne le connaît même pas.
Jean-Pierre rentre à la maison et  Samantha dit à sa mère de s'en aller mais celle-ci n'a pas très envie et lui dit qu'il faut bien qu'ils se connaissent. Puis elle donne à Samantha sa parole de sorcière qu'elle ne se montrera pas à Jean-Pierre et disparaît.
Samantha trouve que son gâteau est minable et utilise la magie pour le rendre plus présentable. Elle va dans le salon pour accueillir son mari quand Endora apparaît, mais fait en sorte d'être seulement visible pour Samantha. Samantha est très perturbée et Jean-Pierre lui demande ce qu'il ne va pas mais elle lui répond qu'elle va bien. Jean-Pierre lui annonce qu'il a une chose de très important à lui dire, mais Samantha est distraite par sa mère. Lorsque Jean-Pierre va pour l'embrasser, Endora fait des grimaces à sa fille, lui montrant ainsi son dégoût, et Samantha lui dit qu'elle va aller remettre un peu plus de parfum. Jean-Pierre lui demande ce qu'il lui prend et Samantha lui demande ce qu'il veut dire, Jean-Pierre exclame qu'à leur premier rendez-vous, elle était plus tendre avec lui. Endora est outrée par ce qu'elle entend et exclame : "Ahhhhh, Samantha !". Samantha se met en colère contre lui et lui dit qu'elle veut préserver leur intimité. Jean-Pierre demande s'il y a quelqu'un dans la pièce avec eux mais Samantha lui dit que non. Jean-Pierre lui dit qu'il a fait un tour en banlieue et qu'il a vu une maison qui pourrait être dans le futur leur maison à eux. Samantha ne sait pas quoi dire. Jean-Pierre lui explique que même avec sa situation, l'achat d'une maison est un lourd investissement. Samantha est d'accord pour acheter la maison et à renoncer à aller au cinéma, Jean-Pierre lui demande d'aller préparer le dîner. En allant dans la cuisine, Endora se met à ricaner au nez de Samantha, ce que Jean-Pierre entend mais devant le regard coléreux de Samantha, elle s'éclipse.

Le lendemain, en partant pour le travail, Jean-Pierre donne rendez-vous à Samantha devant la maison à 15 heures.

Dans la cuisine avec sa mère, Samantha dit à sa mère qu'elle a de la chance car peu de jeunes mariés ont une maison à eux. Endora ne partage pas l'avis de sa fille et Samantha lui demande de l'accompagner visiter la maison, Endora accepte mais annonce à sa fille qu'elle sait déjà qu'elle la trouvera très laide. Samantha lui dit qu'elle doit aller se préparer. Endora, elle, lui dit qu'elle est déjà prête et fait venir à elle un balai.

Devant la maison, Endora trouve celle-ci sinistre, tandis que Samantha est émerveillée.

Dans la maison d'en face, Charlotte Kravitz, la voisine, est derrière ses carreaux et dit à son mari, Albert, qu'il y a deux femmes devant la maison à vendre d'en face.

Samantha dit à sa mère d'imaginer cette maison avec du gazon bien tondu et des arbres, Endora s'empresse de faire apparaître du gazon devant la maison, une haie, des fleurs, des jardinières et des arbres, et lui dit que cela n'embellit pas la maison. Samantha trouve que la haie et deux arbres ne sont pas nécessaires et les fait ainsi disparaître, elle ajoute aussi des stores aux fenêtres. Endora trouve le goût de sa fille merveilleux.

Charlotte revient de sa cuisine et retourne à la fenêtre, et se fâche contre Albert qui ne s'intéresse pas à la vie de ses voisins comme elle, puis elle voit Endora et Samantha entrer dans la maison et remarque les transformations effectuées autour de la maison et en informe aussitôt Albert.

Samantha fait tout disparaître en disant que cela aurait pu avoir cet aspect. Endora ne comprend pourquoi elle n'a pas laissé toutes les modifications mais Samantha lui répond qu'ils feront tout cela à partir de moyens humains et elles entrent dans la maison.

Charlotte, elle, est hystérique et demande à Albert de venir voir ce qu'elle a vu mais celui-ci lui dit de prendre des médicaments. Albert se résout à aller voir et Charlotte lui promet que s'il n'y a pas d'arbres, elle prendra ses médicaments.

Dans la maison, Samantha trouve que la salle de séjour est très belle et dit à sa mère qu'il faut qu'elle aille voir la cuisine. Endora, en attendant fait apparaître un fauteuil au milieu de la pièce et s'assoit.

Charlotte emmène Albert à la fenêtre et lorsqu'il regarde, Charlotte lui dit : "Alors ???", Albert lui tend une cuillère de médicament car il n'a rien vu d'exceptionnel.

Samantha revient dans la salle de séjour, et dit à sa mère que le fauteuil lui plaît beaucoup, Endora en fait apparaître un deuxième et Samantha s'assoit dessus. Elles réfléchissent sur le genre de meubles à mettre dans la maison en faisant apparaître les dits meubles. Puis Samantha propose d'aller s'occuper des chambres, Endora, qui a horriblement mal aux pieds, lui demande de faire venir les chambres à elles, mais Samantha refuse.

Charlotte décide d'aller voir en face ce qu'il se passe, elle se dirige donc vers la maison et voit à travers les carreaux que celle-ci est meublée.

Samantha et Endora reviennent dans le séjour et Endora trouve que si "Jean-Paul" veut être propriétaire de cette maison au moins elle sera meublée avec les plus beaux meubles, Samantha intervient et rectifie le prénom de son mari et dit à sa mère que tous ces meubles ne vont pas rester car ils vont se meubler comme tout le monde en achetant leurs meubles, puis elle fait disparaître tous les meubles, ce qui stupéfie Endora.

Charlotte, après qu'Endora et Samantha soient parties dans une autre pièce, regarde à nouveau par la fenêtre, est terrifiée en voyant que tous les meubles ont disparu, aussi se met-elle à courir à toutes jambes pour rentrer chez elle.

Endora en a marre et décide de partir Samantha la remercie d'être venue avec elle. En entendant le klaxon de la voiture de Jean-Pierre, Samantha propose à sa mère de rester pour qu'elle fasse la connaissance de Jean-Pierre mais Endora ne veut pas le rencontrer dans cette tenue aussi elle s'en va.

Samantha dit à Jean-Pierre que la maison est incroyable et que sa mère est emballée. Jean-Pierre est étonné que sa belle-mère soit ici et Samantha lui propose de la rencontrer, ce qui ravit Jean-Pierre.

Charlotte est déboussolée et dit à Albert qu'elle ne lui ment pas mais celui-ci lui donne son médicament, Charlotte décide de retourner voir dans la maison et de découvrir ce qui s'y passe.

Dans la maison, Jean-Pierre demande à Samantha où est sa mère et celle-ci lui dit qu'elle a dû partir. Mais Jean-Pierre lui dit qu'il ne l'a pas vu partir, Samantha commence à expliquer à Jean-Pierre comment elle voit la décoration de la maison mais Jean-Pierre, lui, cherche Endora. Il demande à Samantha si on voit sa mère quand elle est là et elle dit oui.
On frappe à la porte, et Jean-Pierre croit qu'il s'agit d'Endora. Samantha est inquiète et lui propose qu'elle aille ouvrir mais Jean-Pierre refuse. Il ouvre la porte et voit Charlotte, qu'il prend pour Endora, il la prend dans ses bras en disant : "Dans mes bras belle-maman". Charlotte, prise de panique, part en courant chez elle.

Jean-Pierre dépose un panneau "vendu" sur la maison et Samantha lui explique que la dame à qui il a fait peur s'appelle Charlotte Kravitz et qu'elle habite de l'autre côté de la rue. Jean-Pierre dit qu'il ira la voir pour s'excuser, puis ils rentrent tous les deux dans la maison.

Charlotte et Albert sont à leur fenêtre et Charlotte dit à Albert que c'est cet homme qui s'est rué sur elle. Albert ne comprend pas comment un homme avec une aussi jolie femme que Samantha puisse se jeter sur Charlotte.

Sur le pas de la porte, Jean-Pierre et Samantha se disent qu'ils s'aiment et s'embrassent, mais Endora, sur le toit de la maison dit que leur amour ne durera pas longtemps et lance un rire sarcastique.

Samantha est occupée à faire la cuisine pour Jean-Pierre.

Voix off: Vous avez devant vous l'exemple même de la bonne petite ménagère moyenne dans l'exercice de ses fonctions...

Samantha coupe des oranges et les presse dans la machine sauf qu'il n'y a pas de verre en-dessous et que le liquide coule sur le sol.

Voix off: Tel qui consiste à préparer un bon petit déjeuner pour son bon petit mari.

Samantha se rend compte que le jus d'orange coule par terre et l'éponge en catastrophe.

Voix off: Lorsqu'elle dispose d'une cuisine moderne et bien équipée. La bonne petite ménagère moyenne n'a aucune peine accomplir de vrais miracles.

Les crêpes prennent feu et Samantha les passe sous l'eau ce qui crée une immense fumée noire.

Samantha a aussi fait cramer le bacon qu'elle avait fait cuire et le passe aussi sous l'eau.

Et comme c'est jamais deux sans trois, les toasts crament aussi et Samantha se brûle en les tenant dans les mains.

Elle les apporte sur la table mais en les posant elle renverse le pot de lait.

Samantha grimace en voyant les désastres qu'elle a causés.

Voix off: Bien sûr il lui arrive d'avoir à résoudre des urgences quand il y a un problème..

Jean-Pierre descend les escaliers.

Voix off: Surtout quand son mari compte trouver la table vide avant d'aller travailler. Mais la bonne petite ménagère moyenne ne s'embarasse pas longtemps de tels petits problèmes, quand il se trouve... que c'est une sorcière.

Elle remue son nez et une magnifique table apparaît décorée avec une magnifique rose...rose.

Jean-Pierre entre dans la cuisine.

Jean-Pierre: C'est déjà prêt chérie?

Samantha l'embrasse.

Jean-Pierre (regardant la table): Hum tout cela est aussi joli qu'appétissant.

Jean-Pierre s'asseoit et Samantha sourit, fière d'elle...enfin de sa magie...

.................................

GENERIQUE

.................................

Endora est assise sur un élément de cuisine et lit le magazine des sorcières "HARPIES", tandis que Samantha essaie de faire un gâteau pour Jean-Pierre.

Endora: Quel ridicule gaspillage de temps et d'énergie !

Samantha: J'aime mieux penser qu'en soignant ce travail je réussirai peut-être à faire plaisir à mon cher mari.

Endora: Hum...Mais il est inutile d'en faire une performance athlétique. Si tu tiens à décorer ce gâteau il te suffit de disposer une petite couronne de roses tout autour de ce...truc, y ajouter un petit entre-lat de feuilles de vignes.

Elle fait apparaître ces éléments de décoration sur le gâteau qui tout de suite a pris un aspect magnifiquement romantique.

Endora: Une adorable tour au centre.

Elle la fait apparaître dessus.

Endora: Et un ensemble de colonnes romano-grecques en feront un délicieux temple d'amour.

Elle les fit apparaître.

Endora: Et voilà.

Samantha: Le résultat est ravissant.

Endora: C'est déjà un malheur d'avoir épousé un mortel et non pas un sorcier alors raison de plus pour ne pas faire de zèle et te complaire dans ton rôle d'affreuse petite bourgeoise.

Samantha: Tes remontrances n'ont pour moi aucune valeur j'ai promis à Jean-Pierre de renoncer à la magie et je ne veux pas qu'il mange de gâteau ensorcelé.

Endora: Oh bon comme tu veux.

Et elle fait disparaître les décorations du gâteau qui était redevenu sinistre et sans aucun romantisme.

Samantha: Merci.

Endora: Inutile de me remercier. Il est bien évident qu'avec toi j'ai totalement échoué.

Samantha: Oh au contraire tu m'as très bien élevée et cela m'a permis de trouver un mari charmant et que j'aime.

Endora: Ahah.. Quand je pense à ce que tu aurais pu devenir je suis positivement écoeurée.

Samantha: Jean-Pierre est un homme adorable maman et...

Endora: Oh c'est l'âge le plus abominable qui puisse exister.

Samantha: Ca c'est du parti pris, tu ne le connais même pas, tu ne l'as jamais vu, tu ne sais même pas de quoi il a l'air.

Endora: Oh... A mes yeux ils sont tous pareils. Je sais que tu seras privée de cinéma, que tu travailleras jour et nuit et que lui aura les pieds bien plantés sur le sol ! Comment veux-tu qu'il sache voler ?!

Samantha: Il est tout le contraire de ça.

Endora: Vas-tu cesser de contredire ta mère? Je sais ce que c'est qu'un homme et je vois tout le mal qu'il t'a déjà fait. Tu as bien changé pour un mortel, oui et tu as changé si vite que je ne reconnaîtrais plus ma fille dans la foule si ça continue.

Samantha: Oh si tu me reconnaîtras. Rien qu'au parfum de fraise que mon coiffeur m'a fait acheter.

Endora laisse échapper un grognement.

Samantha a fini son gâteau et se tourne vers Endora.

Samantha: c'est joli hein ?

Endora: Quelle horrible chose ! Mais ça plaira sûrement à l'animal qui sommeille en monsieur machin-chouette.

Samantha: Tu sauras qu'il s'appelle Jean-Pierre maman et je ne suis pas dupe de tes histoires en fait tu meurs d'envie de le voir et lui ne demande qu'à le connaître.

****

Jean-Pierre rentre.

J-P: Samantha ? Me voilà rentré chérie.

****

Endora: Oh... Ca va être intéressant.

Samantha: J'aime mieux que tu t'en ailles.

Endora: Mais pourquoi ? Puisqu'il faut tout de même que je le connaisse.

Samantha: Non, non pas maintenant.

Endora: Oh ne crains rien je m'arrangerai pour qu'il ne me voit pas.

Elle met ses deux premiers doigts sous ses yeux.

Endora: Parole de sorcière. Et tu sais que je ne mentirais pour rien au monde tu as ma parole.

Samantha: J'y compte bien.

Et elle s'essuye les mains avant d'aller devant la porte.

Mais avant de sortir elle se retourne vers le gâteau.

J-P: Samantha ?

Samantha : J'arrive mon chéri, une seconde.

Elle remue le bout de son nez et transforma le gateau en un magnifique verger de roses et de feuilles de vignes.

Elle sourit et part rejoindre Jean-Pierre.

****

Jean-Pierre s'approche de Samantha en souriant tendrement.

Samantha: Ca va chéri ?

J-P: Ca va et toi ?

Il allait l'embrasser quand Endora apparaît derrière le dos de Jean-Pierre et fait peur à Samantha.

J-P: Quoi tu es fâchée?

Samantha: Fâchée?

J-P: Je n'ai droit à rien?

Samantha: Oh mon chéri je suis désolée.

Il l'embrasse avec froideur.

Endora(chuchotant): C'est ça mon gendre ?

J-P: Tu es sûre que ça va ?

Samantha: Moi ? oh mais oui. Pourquoi ?

J-P: Quand mon père m'embrassait il le faisait avec plus de chaleur que toi. Qu'est-ce que tu regardes ?

Samantha lui saute dans les bras et l'embrass avant qu'il ne se retourne pour regarder.

Endora fit une grimace de dégoût en les voyant s'embrasser.

Samantha termina son baiser et se détacha de Jean-Pierre.

Samantha: Et cette fois c'était mieux ?

J-P: Oh oui c'est nettement mieux.

Samantha: Tu veux boire quelque chose, hein.

J-P: Euh...excellente idée.

Endora disparaît de sa position.

****

Samantha sert un Martini à Jean-Pierre.

J-P: Tu sais Samantha je tenais à te parler d'une chose très importante.

Samantha lui tend le verre.

Samantha: Quoi donc chéri ?

J-P: J'ai fait un tour en banlieue aujourd'hui et...

Endora apparaît sur une banquette derrière Jean-Pierre.

Samantha met une main sur sa hanche et boude sa mère.

Jean-Pierre se retourne et voit qu'elle fait la tête.

J-P: Enfin tu es très bizarre, qu'y a-t-il ?

Samantha: Hum.

J-P: Qu'est-ce qui ne va pas chérie ?

Samantha: Il n'y a absolument rien je t'assure.

J-P; Tu crois ?

Samantha: J'adore toutes tes façons d'être...

Endora fait une grimace.

Samantha: Je t'adore comme tu es et pour ce que tu es.

J-P: Ça c'est agréable à entendre et rassurant.

Il se rapproche d'elle.

J-P: Rapproche-toi un peu plus tu veux...

Et il l'embrasse à pleine bouche avec beaucoup d'amour et de tendresse.

Samantha enlace Jean-Pierre et tire la langue à Endora, qui fait de même sans attendre.

J-P: Tu as un délicieux parfum chérie.

Samantha se détache de lui.

Samantha: Oh attends je vais aller en remettre un peu. Celui-là commence à s'évaporer.

J-P: Est-ce que je peux savoir ce qu'il te prend ? !

Samantha: Ce qui me prend mais de quoi tu parles ?

J-P: A notre premier rendez-vous tu étais plus tendre.

Endora laisse échapper un petit cri d'horreur.

Endora: Samantha!

Samantha tourne la tête vers Jean-Pierre.

Samantha: Je te défends de dire ça!

Et elle part en boudant Jean-Pierre.

Endora disparaît de la banquette.

****

Jean-Pierre s'approche de Samantha.

J-P; Oh... Enfin dis-moi quelque chose t'as mis en colère ?

Endora apparaît sur la bibliothèque derrière Jean-Pierre.

Samantha: Moi en colère ? Non bien sûr que non. Ce qu'il y a c'est que dans certains cas j'aimerais qu'on respecte un peu notre intimité.

Endora lui tire la langue.

Samantha: Tu disais que tu avais fait un tour en banlieue, tantôt ?

J-P: Oui et ce que j'y ai vu m'a amené à faire des projets passonna...Comment?! Respecter notre intimité ? Il y a quelqu'un ?

Samantha: Qu'est-ce que tu veux dire?

Jean-Pierre se retourne mais quand il regarde, Endora a disparu.

J-P: c'est pourtant clair.I l y a quelqu'un dans cette pièce avec nous, nous sommes épiés par quelqu'un.

Samantha: Enfin chéri c'est ridicule. Tu ne vois personne là.

J-P: Alors quoi? Ca ne prouve rien.

Samantha: Je veux dire... Qui pourrait se trouver avec nous ?

J-P: Évidemment pas quelqu'un que je connaisse mais je ne connais pas toutes les personnes que tu connais. Parce que tu les connais, je ne connais pas toutes les personnes que tu connais de sorte que...

Samantha: je te promets qu'il n'y a ici que nous deux, mon chéri.

Jean-Pierre la regarde bizarrement.

Samantha: Tu me crois?

J-P: Oui. Mais prouve-le.

Samantha s'approche doucement de Jean-Pierre et l'embrasse avec passion.

Samantha: Te voila convaincu ?

J-P: Convaincu je le suis mas si tu as menti je n'aurai plus jamais confiance en toi.

Il lui sourit et l'embrasse tendrement.

Ensuite il la prend dans ses bras et hume ses cheveux.

J-P: Oh tes cheveux chérie. c''est fou ce qu'ils sentent bon et comme ils sont doux.

Il en prend une mèche et la met dans sa bouche pour goûter.

Il se détache d'elle.

J-P: Ils ont un goût sucré. Qu'est-ce que c'est?

Samantha: Un shampooing à la fraise, c'est le coiffeur qui me l'a conseillé. C'est ta petite surprise mais il y en a une autre.

J-P: Oh pour une surprise c'en est une. Je pensais qu'ils sentiraient la poussière comme tous les autres cheveux.

Samantha: Alors tu es content?

J-P: Oh oui j'adore ça.

Samantha: Tu aimes la fraise? Au fait je t'ai fait un gâteau.

J-P: Un gâteau?

Samantha: oui c'est ça l'autre surprise.

J-P: Eh bien j'ai une surprise à t'offrir moi aussi. Tu sais que je suis allé en banlieue tantôt ?

Samantha: Oui tu me l'as déjà dit.

J-P: C'était pour aller voir une maison. Non pas une maison à louer avec les meubles des autres, les tapis des autres, les papiers et rideaux affreux, mais ce qui sera notre maison. Un foyer qui sera le nôtre, exclusivement le nôtre. Depuis la cave jusqu'au grenier. Enfin un chez nous à nous. J'espère que ça te fait plaisir?

Samantha: Vraiment je ne sais que dire...

Jean-Pierre la prend par le bras et ils s'assoient sur le canapé.

J-P: Mais avant de dire quoi que ce soit, jette un coup d'oeil là-dessus.

Il sort un prospectus et le donne à Samantha.

J-P: L'architecte a bien fait les choses une lumière permanente, pièces vastes et aérées.

Samantha: Oh oui sur le plan c'est très joli.

J-P: Oui mais c'est cher une maison comme celle-là; on ne pourra se l'offrir que dans plusieurs années. Même avec ma situation il va falloir se serrer la ceinture. Tu comprends ?

Samantha: Se serrer la ceinture ?

J-P: Travailler jour et nuit pendant un bout de temps.

Endora lui montra son nez l'air de dire: "je le sentais".

Samantha; Nous nous priverons de cinéma ?

J-P: Oui c'est cela. Le tout c'est d'avoir la tête bien sur les épaules et les pieds bien plantés au sol.

Endora fit un clin d'oeil à Samantha.

J-P: Bon alors qu'en dis-tu ? Tu es contente ?

Samantha: Hum?

J-P: Tu es contente, C'est une idée qui te plaît bien ?

Samantha: Oh bien sûr c'est une idée géniale, une idée merveilleuse.

J-P: J'avoue que j'ai eu un moment d'hésitation.

Samantha: Chéri tu sais bien que tout ce qui te plaît me plaît à moi aussi.

J-P: Parfait. Alors je vais te faire un plaisir énorme en te demandant une petite chose...Fais-moi un bon dîner.

Samantha lui sourit amoureusement et l'embrasse avant de partir à la cuisine.

****

En passant devant la banquette sur laquelle Endora est assise, Samantha entend des ricanements.

Jean-Pierre lève la tête surpris.

Endora disparaît et Jean-Pierre tourne la tête vers Samantha.

J-P: Dis-moi chérie c'est toi qui viens de rire ?

Samantha; Ah oui. Haha.. Je trouve charmant et si drôle ta petite plaisanterie au sujet du dîner. Hahaha...

Et elle part à la cuisine.

****

Le lendemain...

Jean-Pierre s'apprête à partir au travail.

J-P: Je te retrouve à la maison à 3 heures juste.

Samantha: Entendu.

J-P: Et n'oublie pas ce que je t'ai dis, la décision ne dépend que de toi. Si cette maison te déplaît je laisse tout tomber.

Samantha; Oh je sens que je vais l'adorer.

Jean-Pierre allait partir.

Samantha : Tu es sûr que tu as suffisamment mangé ?

J-P: Oh oui je n'ai plus faim.

Samantha: Tu veux pas que je te fasse des oeufs ou quelque chose comme ça ?

J-P: Non non. Ce gâteau était suffisamment délicieux pour me remplir l'estomac.

Il l'embrasse.

J-P: Rendez-vous à trois heures.

Il prit son chapeau et ouvrit la porte.

J-P: Au revoir ma beauté.

Samantha: Aurevoir mon chéri.

****

A la cuisine...

Samantha et Endora discutent ensemble.

Samantha: Je trouve que j'ai beaucoup de chance. Tous les jeunes mariés rêvent d'avoir une maison qui soit à eux.

Endora: C'est peut-être un rêve normal pour des humains Samantha, mais pas pour nous. Nous sommes le vif argent, l'ombre insaisissable, la note cristalline. Nous habitons un monde où personne ne peut franchir la frontière. Nous vivons de musique, emportés par le vent, étourdis de couleurs dans une poudre d'étoiles et de soleil. Et tu voudrais bazarder toutes ces merveilles pour un petit coin d'herbe à vache?

Samantha: Maman ? Si mon mari est tellement enthousiaste à ce sujet c'est bien parce qu'elle doit être géniale. Quant à moi je suis décidée à aller voir ce que c'est. Et si tu es une sorcière loyale le moins que tu puisses faire c'est de venir avec moi.

Endora: Comment ? Tu accordes une valeur à mon opinion ?

Samantha : Tu as bien dit que tu voulais mon bonheur, hein ?

Endora: Bon. Très bien, je vais aller voir cette maison.

Elle se relève de l'élément de cuisine où elle était assise.

Endora: Mais je la trouve déjà très moche !

Samantha rit

Samantha: Tu m'attends je vais me changer je n'en ai que pour une seconde.

Endora: Moi je suis prête quand tu voudras.

Samantha est partie se changer laissant Endora seule dans la cuisine.

Mais au moment où Samantha va franchir la porte, Endora fait venir un balai vers elle et passe le balai par magie par terre.

Samantha: Oh maman, où as-tu la tête ?

Endora : Machin-chouette en mangeant son gâteau a mis des miettes partout.

****

A la future maison de Jean-Pierre et Samantha.

Endora: c'est cette chose-là ?

Samantha: Oui maison à vendre, boulevard Newton c'est ça. Elle est jolie, hein ?

Endora: tout à fait sinistre.

Samantha: Oh ben écoute ce qui lui manque c'est quelques fleurs et un peu de verdure.

Endora: ce n'est avec quelques pissenlits que tu peux espérer faire d'une porcherie un château, tu te fais des illusions. Tu perds ton temps ce n'est pas du tout pour toi.

Samantha: Oh écoute maman. Avec un peu d'imagination je suis sûre qu'on peut transformer et arranger ça.

Endora: Mais c'est impossible! Tu n'es qu'une sorcière. Pas une magicienne.

****

Dans la maison d'en face.

Une femme assez laide scrute les nouvelles venues avec curiosité.

Charlotte: Regarde ce sont deux femmes. Albert deux femmes seules, l'une est plus âgée que l'autre, ce pourrait bien être sa mère. Allez viens.

Albert: laisse-moi tranquille. Je suis à la retraite.

****

Du côté de Samantha et Endora...

Samantha: Ca c'est du pur entêtement. Imagine cette maison entourée d'un gazon bien tondu, d'un massif de fleurs et de quelques arbres.

Endora ricane

Endora: Du gazon bien tondu?

Et elle le fait apparaître sur toute la surface du terrain.

Endora: Une sorte de pelouse à l'anglaise. Tu veux une haie ?

Elle la fait apparaître tout autour de la maison.

Endora: ravissant ! Et des fleurs.

Elle les fait apparaître autour de la maison.

Endora: Voilà il manque quoi ? Ah c'est vrai des jardinières.

Elle les fait apparaître et pour finir elle ajoute des arbres.

Endora: Et maintenant tu as un beau jardin autour d'une auge à cochon !

****

Dans la maison d'en face...

Charlotte était partie se faire un sandwich et quand elle revint elle voit le jardin bien agencé, alors que quelques minutes auparavant il n'y avait que la terre.

Charlotte: Albert ! Albert viens voir !

Albert: Charlotte j'ai eu une vie de galérien pendant 30 années de suite.

Charlotte: Albert y a une pelouse à la maison d'en face et il y a des arbres.

Albert: Ben qu'y a-t-il de surprenant ?

****

Du côté de Samantha et Endora, elles sont à présent sous le porche.

Samantha; Voila ça aurait pu avoir cette forme un jour..

Et elle fait tout disparaître...

****

Plus tard, Jean-Pierre arrive.

J-P: Où est ta mère?

Samantha: Je ne sais pas elle a dû s'en aller.

J-P: Nous ne l'avons pas vu repartir...

Samantha: Non tiens c'est curieux. Nous avons vu la maison et parler décoration, rassure-toi j'ai commencé un ensemble luxueux très joli et confortable.

J-P: Tu as raison, c'est drôle je ne la vois nulle part.

Samantha: Qui donc ?

J-P: Eh bien ta mère. On la voit quand elle est là?

Samantha: Bien sûr quelle question. Mais tu sais elle m'a donnée pour la salle à manger une idée formidable. Des chaises laquées en blanc avec un dossier vert salade.

J-P: Hein? Oh non j'aime tout ce que tu choisis !

Samantha: Oh c'est vrai mon chéri?

J-P: Absolument vrai!Bon allons voir l'étage...

****

Un peu plus tard ils ont finis de visiter la maison et son à l'extérieur.

Un homme enlève la pancarte "A VENDRE" et la remplace par celle où il est indiqué "VENDUE".

J-P: Adjugé vendu!

Samantha; Ah on va être bien ici.

J-P: Oui c'est vrai.

Et ils se dirigent vers le porche..

J-P: Je t'aime Madame Stephens.

Samantha: Et moi je suis folle amoureuse de toi Monsieur Stephens, crois-moi.

Et ils s'embrassent amoureusement avant d'entrer.

[La caméra monte vers le toit et on voit Endora...]

Endora: Moi aussi croyez-moi ça ne marchera pas longtemps.

Et elle ricane comme elle l'habitude de le faire.

Fin de l'épisode.

Samantha is making the kitchen for Jean-Pierre.

Voice off: You have in front of you the example even of the good small average housewife in the performance of its duties.

Samantha cuts oranges and the press in the machine except that there is no glass below and that the liquid runs on the ground.

Voice off: Such which consists in preparing a good breakfast for its good small husband.

Samantha realizes that the orange juice runs by ground and the sponge in catastrophe.

Voice off: When it has a kitchen modern and equipped well. The good small average housewife does not have any sorrow to achieve truths miracles.

Crepes take fire and Samantha the master key under water what to create an immense black smoke. Samantha as made cramer the bacon as it had made leather and also passes it under water.

And as they is never two without three, the toats crament also and Samantha is burned by holding them in its hands.

It brings them on the table but by posing them it reverses the milk jug.

Samantha grimace by seeing the disasters which it cosée.

Voice off: Well on it sometimes happens to him to have to solve urgencies when there is a problem.

Jean-Pierre descends the staircases.

Voice off: Especially when her husband intends to find the table empty before going to work. But the good small average housewife did not embarasse myself a long time of such small problems, when it is... that it is a witch.

She stirs up her nose and a splendid table appears decorated with a splendid pink pink.... Jean-Pierre enters the kitchen.

Jean-Pierre: It is already ready darling?

Samantha kisses it.

Jean-Pierre(see on the table): Hum all that is as pretty as appétissant.

Jean-Pierre sit down and Samantha smiles, proud of it... finally of his magic...

................................. GENERIQUE .................................

Endora sat on a kitchen unit and reads the magazine of witches "HARPIES", while Samantha tries to make a cake for Jean-Pierre.

Endora: What a ridiculous wasting of time and energy!

Samantha: I like to better think that by looking after this work I would perhaps succeed in giving pleasure with my dear husband. Endora: Hum... But it is useless to make an athletic performance of it. If you make a point of decorating this cake it is enough for you to lay out a small crown of pinks all around this... trick, to add small a entrelat to it vineleaves. It revealed these elements of decoration on the cake which immediately had taken an aspect magnificiently romantic.

Endora: An adorable tower in the center.

It revealed it above.

Endora: And a whole of romano-Greek columns will make a delicious temple of love of it. It did them apapraître.

Endora: And here.

Samantha: The result is charming.

Endora: It is already a misfortune to have to marry a mortal and not a wizard then reason moreover not to make zeal and to take pleasure in your role of dreadful small bougeoise.

Samantha: Your remonstrances have for me no value I promised to Jean-Pierre to give up the magic and I do not want that it eats cake to bewitch.

Endora: Good Oh as you want.

And it made disparate decorations of the cake which was become again sinister and without any romanticism.

Samantha: Thank you.

Endora: Useless to thank me. It is quite obvious that with you I completely failed.

Samantha: Oh on the contrary you raised me very well and is enabled me to find a husband charming and whom I love.

Endora: Ahah.. When I think so that you could have become I am positively nauseated. Samantha: Jean-Pierre is an adorable man mom and... Endora: Oh it is the most abominable age which can exist.

Samantha: Ca it is party price, you do not even know it you never saw it, you do not even know what it has the air.

Endora: Oh... In my eyes they all are similar. I know that you will be private of cinema, that you will work day and night and that will have to him the feet planted well on the ground! How you want that it can fly?!

Samantha: It is all the opposite of that.

Endora: Do you go céssée to contradict your mother? I know what it is that a man and I see all the evil that it already did you. You changed well for a mortal, yes and you changed so quickly that I would not recognize any more my daughter in crowd if is continuous.

Samantha: Oh if you will recognize me. Only with the perfume of cutter which my hairdresser made me buy.

Endora let escape a growl.

Samantha finished its cake and turns to Endora.

Samantha: it is pretty hein?

Endora: What a horrible thing! But is will surely like the animal which someille in Mister thing-owl.

Samantha: You will know that it is called Jean-Pierre mom and I am not easily deceived of your stories in fact you die of desire for seeing it and he does not ask that has to know you.

****

Jean-Pierre returned.

J-P: Samantha? Veiled me returned darling.

****

Endora: Oh... is will be interesting.

Samantha: I like better than you t'en goes.

Endora: But why? Since it is necessary all the same that I know it.

Samantha: Not, not now.

Endora: Oh anything I do not fear would arrange myself so that it does not see me. It put its the first two fingers sosu its eyes.

Endora: Word of witch. And you know that I would not lie for nothing in the world you have my word.

Samantha: I count there well. And it essuya hands before going in front of the door. But before leaving it was turned over towards the cake.

J-P: Samantha?

Samantha: I arrived my darling, one second.

It stirred up the end of its nose and transformed the cake into a splendid orchard of pinks and vineleaves.

It smiles and left to join Jean-Pierre.

****

Jean-Pierre approched Samantha while smiling tenderly.

Samantha: Does it go darling?

J-P: Does it go, and you?

It was going to embrace it when Endora appeared behind the back of Jean-Pierre and frightened Samantha.

J-P: What are you annoyed?

Samantha: Annoyed?

J-P: I do not have right to nothing?

Samantha: Oh my darling I am sorry. He kisses it with coldness.

Endora(chuchotant): It is this my son-in-law?

J-P: You are sour that it goes?

Samantha: Me? oh yes. Why?

J-P: When my father embraced me it did it with more heat than you. What do you look at?

Samantha jumped to him in the arms and embraced it before it was not turned over to look at.

Endora made a grimace dislike by seeing them to embrace itself.

Samantha finished its kiss and was detached from Jean-Pierre.

Samantha: And was this time it better?

J-P: Oh yes it is definitely better. Samantha: You want to drink something, hein.

J-P: Euh... excellent idea. Endora disappeared from its position.

****

Samantha was used a martini for Jean-Pierre.

J-P: You know Samantha I made a point of speaking to you about a very important thing.

Samantha tightened glass to him.

Samantha: What of which cherished? J-P: I made a turn in suburbs today and...

Endora appeared on a bench behind Jean-Pierre.

Samantha put a hand on its hip and was sulky his/her mother.

Jean-Pierre was turned over and seen that it faisiat the head.

J-P: Finally you, that is there is very odd? Samantha: Hum. J-P: What do not go not cherished?

Samantha: There is absolutely nothing I ensure you.

J-P; You believe? Samantha: I adore all your ways of beings...

Endora made a grimace.

Samantha: I adore you as you are and for what you are.

J-P: Ca it is pleasant to hear and reassuring.

It approached it.

J-P: Approach a little more you want...

And it embraced it with full mouth with much love and tenderness.

Samantha enlaca Jean-Pierre and drew the language with Endora, which returned it to him without waiting.

J-P: You have a delicious perfume cherished.

Samantha was detached from him.

Samantha: Oh I wait go gone to give some a little. That one starts to evaporate.

J-P: Can I know what take you?!

Samantha: What take to me but what you speak?

J-P: With our first go you were more tender.

Endora let escape a small cry from horror.

Endora: Samantha!

Samantha turned the head towards Jean-Pierre.

Samantha: I defends you of saying that!

And it left while being sulky Jean-Pierre.

Endora disappeared from the bench.

****

 

Jean-Pierre approached Samantha.

J-P; Oh... Finally say to me something put to you in anger?

Endora appeared on the library behind Jean-Pierre.

Samantha: Me in anger? Not well on that not. What there is it is that in certain cases I would like that one respects a little our intimacy.

Endora drew the language to him.

Samantha: You said that you had made a turn in suburbs, sometimes?

J-P: Yes and what I saw there have me ammenéd to make passonna projects... How?! To respect our intimacy? There is somebody?

Samantha: What do you want to say?

Jean-Pierre was turned over but when it looked at, Endora had disappeared.

J-P: it is however clair.Il has there somebody in this part with us, we are saying by somebody.

Samantha: But darling it is ridiculous. You do not see anybody there.

J-P: Then what? It does not prove anything.

Samantha: I want to say... Who could be vaec us?

J-P: Obviously by somebody whom I know but I do not know all the people whom you know. Because you know them, I do not know all the people whom you know so that...

Samantha: I promise to you that there are to only us two here, my darling.

Jean-Pierre looked at it oddly.

Samantha: You believe me?

J-P: Yes. But it proves. Samantha approached gently Jean-Pierre and embraced it with passion.

Samantha: Veiled you convinced?

J-P: Convinced I am to it farmhouse if you lied I would not have confidence never again you.

It smiles to him and embraces it tenderly.

Then it took it in its arms and felt the hair to him.

J-P: Oh your hair cherished it ' is insane what it smell good and as they are soft. It took of it a wick and put it in its mouth for gouter. It was detached from it. J-P: They have a sweetened taste. What is it?

Samantha: A shampoo with the cutter, it is the hairdresser who have to advise it to me. It is your small surprise but there is another of them.

J-P: Oh for a surprise is one. I thought that it felt dust like all the other hair.

Samantha: Then you are content?

J-P: Oh yes I adore that. Samantha: You likes the cutter? With the fact I made you a cake.

J-P: A cake?

Samantha: yes it is that the different surprised one.

J-P: Eh well I have a surprise to offer me too to you. You know that I went in suburbs sometimes?

Samantha: Yes you already said it to me. J-P: It was to go to see a house. Not a house to be rented with the pieces of furniture of the others, the carpets of the others, dreadful papers and curtains, but what will be our house. A hearth which will be ours, exclusively ours. From the cellar to the attic. Finally one on our premises with us. I hope that Ca pleases to you?

Samantha: Really I can only say...

Jean-Pierre took it by the bars and they sat down on the settee.

J-P: But before saying anything. Throw a glance on top. It left a leaflet and gave it to Samantha.

J-P: The architect with good makes the things a permanent light, vast and ventilated parts.

Samantha: Oh yes on the plan it is very pretty.

J-P: Yes but it is expensive a house as that one one will be able to offer it only in several years. Even with my situation it the belt should be tightened. You include/understand?

Samantha: To tighten the belt?

J-P: To work day and night during an end of time.

Endora showed him its nose the air of saying: "I felt it". Samantha; We will deprive ourselves of cinema?

J-P: Yes it is that. The whole is to have well the head on the shoulders and the feet planted well on the ground.

Endora made a wink with Samantha.

J-P: Good whereas do you say some? You are content?

Samantha: Hum? J-P: You is content, It is an idea which likes you well?

Samantha: Oh well on it is a brilliant idea, a marvellous idea.

J-P: I acknowledge that I had one moment of hesitation.

Samantha: Darling you know well that all that likes you likes me me too.

J-P: Perfect. Then I will make to an enormous pleasure by asking you a small thing... Fais me to you a good dinner.

Samantha smiles to him lovingly and embraced it before leaving to the kitchen.

****

While passing in front of the bench on which Endora had sat, Samantha heard sniggers. Jean-Pierre raised the head surprised. Disappeared Endora and Jean-Pierre turned the head towards Samantha.

J-P: Say cherished to me it is you which have just laughed?

Samantha; Ah yes. Haha.. I find charming and so funny your small joke about the dinner. Hahaha... And it left has the kitchen.

****

The following day... Jean-Pierre prepares has to leave to work.

J-P: I find you at the house at 3 a.m. right.

Samantha: Heard.

J-P: And does not forget what I have say to you, the decision depends only on you. If this house displeases to you I drop all.

Samantha; Oh I feel that I go adored.

Jean-Pierre was going to leave.

Samantha: You are on you have sufficiently to eat?

J-P: Oh yes I am not any more hungry. Samantha: You do not want that I make you eggs or something like that?

J-P: Not not. This cake was sufficiently delicious to fill me the stomach. It embraced it.

J-P: Appointment with troisd hours. It took its hat and opened the door.

J-P: Aurevoir my beauty.

Samantha: Aurevoir my darling.

****

With the kitchen... Samantha and Endora discussed together.

Samantha: I find that I have much chance. All the young grooms dream to have a house which is with them.

Endora: It is perhaps a normal dream for human Samantha, but not for us. We are the quicksilver, the imperceptible shade, the crystalline note. We live a world or nobody can cross the border. We live of music, omportés by the wind, dazed colors in a sun and star powder. And you would like to sell off all these wonders for a small grass corner with cow?

Samantha: Mom? If my husband is so enthusiastic on this subject it is well because it must be brilliant. When with me I susi decided has to go to see what it is. And if you are a honest witch the least which you can realize is to come with me.

Endora: How? You a value grants to my opinion?

Samantha; You said well that you wanted my happiness, hein?

Endora: Good. Very well, I go gone to see this house. It was concerned the kitchen unit or it had just sat down.

Endora: But I find already it very ugly!

Samantha laughed.

Samantha: You awaits me I go changed I have myself any only for one second.

Endora: Me I am ready when you want.

Left Samantha changed leaving Endora alone in the kitchen. But at the time or Samantha was going to cross the door, Endora made come a brush towards it and passed the brush by magic by ground.

Samantha: Oh mom, or do you have the head?

Endora Thing-owl by eating its cake put crumbs everywhere.

****

At the future house of Jean-Pierre and Samantha.

Endora: it is this thing?

Samantha: Yes house for sale, boulevard Newton it is that. It is pretty, hein?

Endora: completely sinister. Samantha: Oh Ben listens what it misses is some flowers and a little greenery.

Endora: it is with some dandelion only you peuwx to hope to make of a pigsty a castle, you trusted illusions. You lose your time it is not at all for you.

Samantha: Oh listens to mom. With a little imagination I am sour that one can transform and arrange that.

Endora: But it is impossible! You are only one witch. Not a magician.

****

In the mason of opposite. A very ugly old woman scans the new arrivals with curiosity.

Charlotte: Look at they are two women. Albert two women alone one is older than the other, it could be his/her mother well. Go come.

Albert: leave me quiet. I am with the retirement.

****

Side of Samantha and Endora...

Samantha: Ca it is pure stubbornness. Imagine this house surrounded of a well mowed grass, a solid mass of flowers and some trees.

Endora laughed Endora: Well mowed grass? And it revealed it on all the surface of the ground.

Endora: A kind of lawn to English. You want a hedge? It revealed it all around the house.

Endora: charming! And of the flowers. It revealed them around the house.

Endora: Here it misses what? Ah it is true flowers stand. It did them appraître and to finish it revealed trees.

Endora: And now you have a beautiful garden around a pig trough!

****

In the house of opposite... Charlotte had left to be made a sandwich and when it returned it seen the garden, whereas a few minutes before there was only the ground.

Charlotte: Albert! Albert come to see!

Albert: Charlotte I had a life of galleriens during 30 years of continuation.

Charlotte: Albert has there a lawn at the house of opposite and there are trees.

Albert: Is Ben what there surprising?

****

Side of Samantha and Endora, they were now under the porch.

Samantha: Veiled Ca could have had this form one day. And it did all diparaître...

****

Later, Jean-Pierre arrived.

J-P: Or is your mother?

Samantha: I do not know elel had from of gone.

J-P: We did not see it setting out again...

Samantha; Not they hold are curious. We saw the house and speech decoration, is reassured I have to begin a very pretty and comfortable luxurious unit.

J-P: You are right, it is funny I do not see it nowhere.

Samantha: Who of which?

J-P: Eh well your mother. It is seen when it ets there?

Samantha: Well on which question. But you know lele gave me for the dining room a formidable idea. Chairs enamelled white with a file towards salad.

J-P: Hein? Oh not I like all that you selected!

Samantha: Is Oh it true my darling? J-P: Absolutely vrai!Bon let us see the stage...

****

A little later they had finished looking at the house and were outside. A man removed the sign "TO SELL" and the remplaca by celel "SOLD".

J-P: Allocated sold!

Samantha; Ah one will be well here.

J-P: Yes it is true. And they moved towards the porch.

J-P: I love you Mrs Stephens. Samantha: And me I am insane in love with you Mr Stephens, believe me. And they were embraced lovingly before entering. [ the camera assembles versz the roof and one sees Endora... ]

Endora: Me also believe me Ca will not go a long time. And it ricanna like it it practice to do it.

Kikavu ?

Au total, 13 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

calineta 
11.05.2018 vers 21h

Sirena 
02.02.2018 vers 14h

Siobhan62 
19.10.2017 vers 20h

Solange 
19.09.2017 vers 12h

Kiraven 
19.04.2017 vers 16h

cinto 
03.11.2016 vers 18h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente

Calendriers
Aujourd'hui à 17:02

[Jeu] Photo de la quinzaine
Aujourd'hui à 12:10

[Jeu] - Jeu de mots
Aujourd'hui à 11:56

Les Sondages
Avant-hier

[Jeu] Pendu
08.12.2018

Les Dossiers
04.10.2018

Actualités
Noël

Noël
Noël s'approche;  Le quartier a un superbe calendrier étonnant. Je n'en dis pas plus. Ah oui, sexy...

Nouveau sondage: Desserts de Noël

Nouveau sondage: Desserts de Noël
Voilà un sondage qui va ravir les gourmands et les gourmandes !! Oui, je sais qu'il y en a parmi...

Nouveau sondage:L'Automne

Nouveau sondage:L'Automne
La Rentrée est bel et bien terminée , nous voici en automne, le thème du nouveau sondage...   Les...

Avez-vous peur ?

Avez-vous peur ?
Halloween est à l'honneur dans le calendrier d'Octobre.  Alors, avez-vous peur ? Cette nouvelle...

Nouveau sondage: Rentrée magique

Nouveau sondage: Rentrée magique
Un nouveau sondage est à votre disposition; cette fois Tabatha a fait des siennes lors de sa rentrée...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

La sondeuse est aussi hyper gourmande et a demandé à Samantha de confectionner des biscuits ou desserts en attendant Noël. Que préférez-vous?

Total : 28 votes
Tous les sondages

HypnoRooms

Luna25, Aujourd'hui à 11:47

L'animation Until Beebo Day vous attend sur Legends of Tomorrow. Venez découvrir le calendrier de l'Avant du quartier !

cinto, Aujourd'hui à 11:58

Des séries ont un épisode spécial Noël; venez voir la PDM de Ma sorcière bien Aimée s'il y a la vôtre...

CastleBeck, Aujourd'hui à 13:10

2 bannières et 3 thèmes attendent vos clics dans les préférences. Merci pour les 4 quartiers qui attendent patiemment. Bon dimanche!

quimper, Aujourd'hui à 14:55

Et moi, je vous annonce l'arrivée du calendrier de décembre d'Elementary. L' esprit de Noël est au rendez-vous.Bonne fin de week-end à vous.

juju93, Aujourd'hui à 16:39

Nouveau sondage chez The L Word : "A table ! avec Lez girls". Venez réveiller vos papilles ! Et toujours la PDM, les calendriers...

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site